Nouvelles


Le développement international du CRBM est d’actualité
24 février 2016 - Le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) est à une étape de développement international, indique son directeur général Guy Viel. Fondé en 2004 et basé à Rimouski, Québec, le CRBM est en quête de du renouvellement de ses budgets à long terme de la part du gouvernement fédéral et provincial.

Depuis 12 ans, le Centre réalise ses différentes activités de recherche appliquée et orientée en fonction des besoins des entreprises selon 5 axes :

- La valorisation des algues marines et des végétaux marins.
- La valorisation des co-produits marins.
- L’exploitation des micro-organismes et des microalgues.
- Le développement et la validation de méthodes analytiques au niveau de la chimie et de la microbiologie pour appuyer l’ensemble des projets.
- La validation du développement de procédés industriels.

Sur ces axes, le CRBM a atteint plusieurs réalisations depuis sa fondation. Notamment le développement de produits avec des entreprises du secteur des sciences de la vie; la commercialisation de produits en lien avec la réglementation : «Nous soutenons des entreprises qui travaillent entre autres dans le domaine des algues et le développement d’un extrait marin d’une algue brune présente en grande quantité dans le golfe du Saint-Laurent», ajoute Guy Viel. «Nous visons la valorisation d’un extrait qui a des particularités intéressantes pour différentes applications en santé humaine.»

Le CRBM a également contribué à la création d’une entreprise dans le domaine des oméga-3 d’origine marine avec le chercheur Samuel Fortin qui avait fondé SCF Pharma. Cela a mené au dépôt de 10 brevets au CRBM, dont deux familles au Canada, aux États-Unis et à l’international. L’entreprise est actuellement dans les étapes de recherche clinique pour obtenir les preuves au niveau de l’humain. Outre les travaux au niveau des micro-organismes et des microalgues – des domaines en effervescence depuis quelques années, le CRBM a des projets de transformation de la moule bleue; dans le développement d’applications biotech dans le domaine de l’industrie sanitaire et l’obtention de biocarburant. «Nous sommes dans un contexte d’inscription de la technologie d’économie circulaire au niveau des entreprises», dit le patron du CRBM.
En quête de financement à long terme

Depuis 2004 jusqu’au 31 mars 2015, moment du dernier exercice, le Centre a obtenu plus de 21 M€ (31,5 M$ CAD). De ce montant, 40 à 46 % en moyenne des revenus ont été autogénérés en lien principalement avec le domaine privé. Le reste du 60 % des revenus vient des deux paliers de gouvernement tout particulièrement de la part du fédéral grâce au programme Développement économique Canada. Du côté de l’État québécois, ce sont les ministères de l’Économie et des Pêcheries qui allouent des fonds au CRBM qui fonctionne avec un budget annuel de 2 M€ (3 M$ CAD).

Cliquer pour écouter l'entrevue complète

Source :
Paul Therrien
Biotechfinances
www.eei-biotechfinances.com



À propos de nous
Le CRBM
Conseil d'administration
Partenaires
Documentations
Certifications

Volets Scientifiques
Pharmaceutique
Produits de santé naturels / Cosmétique
Valorisation et transfert
Recherche et développement
Sciences biologiques

Réquisition d'analyse
Faire carrière
Nouvelles
Pour nous joindre

Fondation
Consortium BioMar-Innovation


1 877 723-CRBM
265, 2e Rue Est, Rimouski,
Québec G5L 9H3,
Canada


Courrier