Nouvelles


Résidus marins : une mine d’or rose à mieux exploiter
Les usines de transformation de poisson du Québec produisent environ 200 000 tonnes de résidus par an. Une mine d’or rose qui gagnerait à être exploitée davantage ont convenu des scientifiques et des industriels réunis en colloques à Gaspé, en février. «  Ce qui s’en vient, c’est l’utilisation complète de la biomasse , pas question de rejets, a lancé d’emblée, Guy Viel, directeur général du Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) de Rimouski, lors d’un colloque sur la valorisation des coproduits marins, le 26 février dernier à Gaspé.


 
Source :  Pêche Impacts, No 2. Avril-Mai 2013. Page6



À propos de nous
Le CRBM
Conseil d'administration
Partenaires
Documentations
Certifications

Volets Scientifiques
Pharmaceutique
Produits de santé naturels / Cosmétique
Valorisation et transfert
Recherche et développement
Sciences biologiques

Réquisition d'analyse
Faire carrière
Nouvelles
Pour nous joindre

Fondation
Consortium BioMar-Innovation


1 877 723-CRBM
265, 2e Rue Est, Rimouski,
Québec G5L 9H3,
Canada


Courrier