Nouvelles


Soutien à la Fondation du Centre de recherche sur les biotechnologies marines

Soutien à la Fondation du Centre de recherche sur les biotechnologies marines
Le quart de millions de dollars versé par l’Association du cancer de l’Est du Québec commence à porter ses fruits!

Rimouski, le 6 mai 2010. L’Association du cancer de l’Est du Québec vient à peine de compléter le dernier versement d’un engagement financier totalisant un quart de million de dollars à l’endroit de la Fondation du Centre de recherche sur les biotechnologies marines que déjà des résultats tangibles se font sentir. Les travaux de recherche et développement (R&D) menés par le CRBM grâce à ce soutien financier ont mené au dépôt de deux brevets internationaux et à la signature d’une entente exclusive de transfert en vue de terminer le développement de produits.

Des résultats qui ont des répercussions positives sur la région
Instigatrice et cofondatrice du Centre de recherche sur les biotechnologies marines, l’Association du cancer de l’Est du Québec soutient la programmation scientifique du CRBM depuis juin 2004. Entre autres, cette dernière a fait l’objet de travaux portant sur la mise en œuvre d’une banque d’extraits marins à valeur ajoutée obtenue à partir de la biomasse marine des eaux froides du Saint-Laurent. Principalement axée sur la prévention de diverses maladies dont le cancer, cette programmation a conduit jusqu’à maintenant à des résultats concrets, qui laissent entrevoir des retombées plus que positives pour la région et pour l’avancée de la recherche, entre autres dans le domaine de l’oncologie. Voici quelques-uns des résultats obtenus :

  • Détection des propriétés anticancéreuses, antibiotiques et anti-inflammatoires d’extraits et d’ingrédients marins. À titre d’exemple, le CRBM peut maintenant mesurer l’effet de ces ingrédients sur la prolifération de cellules cancéreuses humaines pour les principaux cancers dépistés, soit ceux du poumon, du sein, de la prostate et du côlon.
  • Travaux sur une librairie d’extraits marins : il y a eu découverte de plusieurs dizaines d’extraits provenant de la biomasse marine québécoise dotés de propriétés anticancéreuses, antibiotiques et antimicrobiennes. Certaines de ces découvertes font l’objet de travaux plus spécifiques et de plus longue durée, dont ceux portant sur des molécules dérivées d’oméga-3 et sur des extraits de l’étoile de mer et de la moule bleue. Beaucoup de travaux de recherche restent à faire sur ces nouveaux extraits.
  • Travaux sur des produits à base d’oméga-3 d’origine marine, à haute bio-disponibilité et pureté, qui ont démontré leur capacité à inhiber la croissance des cellules cancéreuses humaines. Les premiers travaux ont porté sur le cancer du sein et du poumon, ainsi que sur des propriétés anti-inflammatoires. C’est justement pour ces travaux que deux brevets internationaux ont été déposés et qu’un transfert de licence exclusive a été signé. C’est une première pour le CRBM et une première à Rimouski dans ce domaine !

En plus de donner des résultats positifs en laboratoire, la contribution de l’Association du cancer de l’Est du Québec a également une portée clinique, comme l’explique le directeur général du CRBM, Guy Viel : « Une autre réalisation doit être soulignée puisqu’elle a maintenant des répercussions concrètes au plan de la population : en collaboration avec l’Hôpital régional – Rimouski, le CRBM a initié la mise en place de tests diagnostiques pour détecter certains types de cancer. Ces tests analytiques réalisés au CRBM sont effectués en collaboration avec les médecins spécialistes du centre hospitalier. Pour les développer et les mettre au point, le soutien financier de l’Association du cancer de l’Est du Québec, entre autres, a été indispensable ».

La générosité des donateurs : au coeur des percées réalisées
La somme de 250 000 $ qu’a versée depuis 2007 l’Association du cancer de l’Est du Québec à la Fondation du Centre de recherche sur les biotechnologies marines cadre parfaitement avec la mission de l’Association dont l’un des volets réfère au soutien à la lutte contre le cancer.

Le président de l’organisme 100 % régional, Paul-André Lavoie, explique d’ailleurs que c’est grâce aux dons du public que son organisation peut jouer un rôle aussi actif dans le domaine de la recherche contre le cancer menée dans l’Est-du-Québec : « Ce quart de million de dollars versé au CRBM au cours des dernières années origine à la fois des revenus annuels de l’Association, de dons dédiés spécifiquement à la recherche orientée en oncologie et de la redistribution monétaire des bénéfices annuels de notre organisme sans but lucratif. C’est donc dire que les dons versés par le public nous permettent de faire bénéficier le CRBM d’un effet de levier important et de faire progresser concrètement les travaux qui mèneront ultimement à l’amélioration de la qualité de vie des personnes qui vivront un cancer au cours de leur vie. »

D’autres retombées significatives pour l’économie régionale
En plus d’engendrer des répercussions importantes sur la recherche orientée en oncologie, l’apport de l’Association du cancer de l’Est du Québec a jusqu’à maintenant joué un rôle prépondérant dans l’organisation d’une solide structure de recherche dans l’Est-du-Québec et favorisé de multiples autres retombées.

En mai 1994, l’Association crée le premier conseil d’administration provisoire de ce qui allait devenir le Fonds de recherche de l’Association du cancer de l’Est du Québec (FRACEQ). En 1995, en collaboration avec l’UQAR, un colloque régional initié par le FRACEQ vient identifier les ressources naturelles de la région comme créneau de recherche, plus particulièrement d’un point de vue maritime. Au cours des années qui suivent, le mandat du FRACEQ se précise et le soutien à différents projets de recherche s’amorce, dont un premier sur les propriétés antimicrobiennes et anticancéreuses des micro-algues marines du Saint-Laurent et des eaux froides.

En septembre 2000, le Centre de recherche sur les biotechnologies marines voit le jour, à l'initiative de l’Association du cancer de l’Est du Québec, de l’UQAR et de son Institut des sciences de la mer, en collaboration avec Développement économique Canada, le ministère du Développement économique, de
l’Innovation et de l’Exportation, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, la Ville de Rimouski de même que la Conférence régionale des éluEs du Bas-Saint-Laurent.

Aujourd’hui, dans le bâtiment érigé en 2004 à Rimouski pour héberger le CRBM, on retrouve du personnel spécialisé, des équipements et des laboratoires à la fine pointe de la technologie au service de la recherche et de l’industrie. En plus d’entretenir des partenariats fructueux avec de nombreux organismes dédiés à la recherche et au développement économique, le CRBM compte maintenant un groupe de 36 employés réguliers, dont 26 de haut niveau et plus du tiers originaires de la région, auxquels s’ajoutent les employés d’entreprises locatrices d’espaces ou installées localement. Depuis sa mise en œuvre jusqu’au 30 septembre

2009, le CRBM a investi 15,5 millions de dollars en immobilisations. Depuis le début de ses activités en mai 2004, le CRBM a généré des revenus d’opération de l’ordre de 14,7 millions de dollars, pour un projet totalisant 30,2 millions de dollars. Le CRBM a desservi plus d’une centaine d’entreprises et d’organisations et a réalisé jusqu’à présent 150 projets différents. Ce bilan démontre clairement l’effet de levier lié à la contribution de l’Association du cancer de l’Est du Québec et des partenaires du Centre.

La mer, un espoir pour la vie
Chaque année, dans l’Est-du-Québec, plus de 2000 nouvelles personnes voient leur vie basculer à la suite d’un diagnostic de cancer. Cette réalité devient d’autant plus préoccupante quand on sait qu’une personne sur deux vivra un épisode de cancer au cours de sa vie.

« Nous sommes fiers d’être parvenus à recruter les appuis nécessaires qui ont conduit à la création du CRBM et fiers de pouvoir soutenir concrètement les projets de recherche orientés en oncologie menés au Centre. Les travaux qui ont été réalisés jusqu’à maintenant dans le cadre du programme de recherche en oncologie auquel participe l’Association sont fort stimulants et permettent d’envisager le futur avec espoir. Car il ne faut pas oublier qu’au bout du compte, ce qui nous préoccupe fortement depuis 27 ans, c’est ce nombre toujours grandissant de personnes qui se retrouvent confrontées à un diagnostic de cancer et que nous tentons de supporter humainement à travers notre offre de service. Il importe de trouver de nouveaux moyens de prévenir la maladie ou de soigner les personnes qui en sont atteintes. À notre portée, la mer offre un bel espoir pour la vie… », conclut le président de l’Association du cancer de l’Est du Québec.

Pour plus d’information au sujet de la contribution de l’Association du cancer de l’Est du Québec à la Fondation du Centre de recherche sur les biotechnologies marines, visitez le lien suivant :
http://www.aceq.org/fr/main_nav/services/champs-action/recherche/

 




À propos de nous
Le CRBM
Conseil d'administration
Partenaires
Documentations
Certifications

Volets Scientifiques
Pharmaceutique
Produits de santé naturels / Cosmétique
Valorisation et transfert
Recherche et développement
Sciences biologiques

Réquisition d'analyse
Faire carrière
Nouvelles
Pour nous joindre

Fondation
Consortium BioMar-Innovation


1 877 723-CRBM
265, 2e Rue Est, Rimouski,
Québec G5L 9H3,
Canada


Courrier